Seul ou accompagné ?

Un célèbre proverbe dit : « il vaut mieux vivre seul que mal accompagné ».

En matière de transaction immobilière, on a également le choix entre la réalisation de la transaction « seul » ou à l’aide de « l’accompagnement » d’un agent.

Mais toute la question est de savoir si l’agent immobilier (ou le mandataire indépendant) est un bon accompagnant…

Il faut savoir que les agents immobiliers n’ont qu’un seul objectif :

vendre (et vendre vite !)

(Bon, il y a peut-être des exceptions, mais ça ne court par les rues !)

Effectivement, l’agent ne touche sa commission qu’en cas de vente. S’il fait de nombreuses visites d’un bien et que, au final, c’est un autre agent qui emporte la vente, c’est de la perte sèche pour lui.

Vous allez dire que c’est normal que l’objectif d’un agent immobilier soit de vendre, c’est pour cela qu’il est mandaté et payé ! Et c’est aussi l’objectif du vendeur !

Le problème est, qu’en fait, l’objectif des agents est plus exactement :

vendre à tout prix !

En réalité, il se moque un peu du bien et de ses clients. Tout ce qui l’intéresse secrètement, c’est sa commission.

En conséquence, même s’il a, de par son expérience, une vision assez objective d’un bien immobilier, ce n’est pas dans son intérêt de la partager. Son intérêt, c’est :

  • de sous-estimer le bien lorsqu’il est en compagnie d’un vendeur demandeur. Ceci afin d’obtenir le prix le plus compétitif et donc d’emporter la vente. A contrario, s’il est dans une démarche prospective auprès d’un vendeur « réticent », il va avoir tendance à sur-estimer le bien afin de convaincre le vendeur de signer un mandat.
  • de sur-estimer le bien lorsqu’il est en compagnie d’un acheteur potentiel. Ceci afin de le convaincre, qu’au prix affiché, il fait une excellente affaire.

En clair, l’agent immobilier ne tient jamais un discours objectif.

Jamais il ne dira à un vendeur que son bien a des qualités. Jamais il ne dira à un acheteur que le bien visité a des défauts.

Du coup, tout le monde est berné ! (Sauf lui…)

Si vous devez visiter un bien immobilier, vous avez deux possibilités :

– le visiter seul avec le vendeur. Et ce sera à vous seul de vous forger une opinion, ce qui n’est pas toujours facile.

– le visiter en compagnie d’un agent. Mais cet agent ne sera pas objectif avec vous. S’il est conscient de certains défauts, il les passera plus ou moins sous silence et passera vite dessus pour, en revanche, ne faire ressortir que les aspects positifs en s’attardant bien dessus. Vous vous forgerez alors une opinion plus facilement que si vous êtes seul. Le problème est que cette opinion sera biaisée !

Alors, au final, vaut-il mieux visiter seul ou mal accompagné ?

Vous voyez que le proverbe des amoureux s’applique tout autant aux transactions immobilières !

Notre Guide 2019  « Bien Acheter Sa Maison«  contient une liste assez complète de ce qu’il faut examiner lors de la visite d’un bien. Il vous aidera à faire vos visites seul. Il contient également de nombreuses autres astuces pour décrypter les diagnostics, bien mener votre négociation et réussir votre transaction en toute sérénité.

Pour les vendeurs, notre Guide 2019 « Bien Vendre Sa Maison«  contient également tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa transaction en se passant des pseudo-services d’un agent qui ne vous fera que perdre de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 2